Vivre à Floirac

A 10 km seulement de Bordeaux côté rive droite, la ville de Floirac jouit d’un emplacement privilégié et offre un cadre de vie qui séduit de plus en plus d’habitants. Cette ville de l’est bordelais n’est en effet séparée de la capitale girondine que par la Garonne et reliée par deux ponts que l’on peut emprunter en transport ou à pied. Bien desservie par les transports en commun, elle est aussi proche de la rocade. Cette ville où il fait bon vivre cultive quelques paradoxes qui font aussi son charme : entre un immobilier neuf propre à séduire de jeunes ménages et une facette plus exclusive, notamment dans le Haut-Floirac, où cohabitent de belles demeures nichées en pleine verdure.

Haut Floirac et Bas-Floirac

Floirac (noms signifiant « la ville où il y a des fleurs ») est bâtie à cheval sur le coteau et se trouve divisée entre le « haut-Floirac » et le « bas-Floirac » Le « bas-Floirac » est situé dans le sud de la ville et regroupe le cœur battant de la cité avec la mairie et ses commerces alentours. On y trouve principalement des logements récents et une population jeune attirée par la proximité de Bordeaux avec une accession à l’achat plus facile. A l’inverse, le Haut-Floirac est résidentiel et même parfois très exclusif avec ses belles maisons élégantes en pleine nature bien loin de l’agitation de la métropole. Un pouvoir de séduction renforcé par la proximité du magnifique domaine de la Burthe et ses activités sportives et culturelles. Entre les deux, une cohabitation naturelle portée par un renouveau de la ville autrefois boudée pour son manque d’attractivité. Depuis, la municipalité a eu à coeur de redonner de l’élan à cette commune qui recèle bien des atout jusqu’à revendiquer le terme de « ville-jardins .

Ville familiale par excellence

Plutôt bien dotée en infrastructures, la ville de Floirac compte 9 maternelles (dont 7 publiques et 2 privées), 9 écoles primaires (dont 7 publiques et 9 privées), 3 collèges (dont 2 publiques et 1 privé). En revanche, les lycéens doivent se rendre à Bordeaux ou Cenon pour poursuivre leur scolarité. A noter que le très réputé lycée Sainte-Marie Bastide n’est qu’à quelques kilomètres de la ville. Côté culture, la ville répond présent avec notamment la salle de l’Arkea Aréna inaugurée en 2017 et qui accueille les plus grands shows mondiaux. On y trouve également des complexes sportifs, centres de loisirs, commerces, bibliothèques...Les amateurs de nature devraient trouver leur bonheur avec la volonté de la mairie de créer des « poumons de verdure », dont 400 hectares d’espaces naturels qui s’étendent de Bassens à Floirac.

Côte Immobilier, où en est-on ?

Proche de la très huppée ville de Bouliac, la ville de Floirac a longtemps joué le rôle de « report » avec des prix à l’achat plus accessibles. Aujourd’hui et comme dans toute la région bordelaise, les prix à la vente ont tendance à se tasser après de belles années d’expansion. Il faut aujourd’hui compter environ 3 200 euros le m2* pour un appartement, et 3 600 euros* pour une maison et jusqu’à 4 000 euros le m2 pour une maison d’exception. Dans cette partie de la ville, les biens à la vente sont rares et très recherchés, d’où un prix qui reste malgré tout relativement élevé, le prix de la quiétude à 15 minutes du centre-ville de Bordeaux. La ville de Floirac constitue également un bon point de chute pour les investisseurs avec l’inauguration du tant attendu pont Simone Weil en 2024 qui devrait rapprocher encore plus Floirac de Bordeaux. Floirac est une valeur sûre et encore plus dans un marché locatif en tension tel que nous le subissons actuellement.

Pour avez un projet immobilier à Floirac ? N’hésitez pas à nous appeler pour en discuter, nous serons ravis de vous accompagner dans vos démarches de vente ou de recherche. valérie@synapse-immobilier.com - 06 23 54 90 07.

A seulement 10 kilomètres de Bordeaux coté rive droite, la ville de Floirac présente de sérieux atouts avec notamment la volonté de devenir une "ville-jardin". Si le bas-Floirac attire les jeunes familles avec ses nombreux programmes immobiliers, le haut-Floirac cultive une image plus haut de gamme avec belles maisons entourées de verdure. Une ville qui ne cesse de plaire et qui n'attend plus que l'inauguration du pont Simone Weil en 2024 pour briller encore plus.

Retour

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.