Une saison estivale en demi-teinte en Nouvelle-Aquitaine

Nous sommes début août et nous pouvons déjà faire un premier bilan de la fréquentation touristique dans notre belle région de Nouvelle-Aquitaine. Avec une météo mitigée et un pouvoir d’achat en berne, les français semblent s’être quelque peu détournés du sud-ouest avec une fréquentation en baisse de 15% sur l’ensemble du territoire.

Les étrangers toujours séduits


Fort heureusement, la baisse de fréquentation des français est en partie compensée par la présence des étrangers venus en masse cette année. Saluons le retour des américains qui redécouvrent les charmes de la France après le Covid, mais également les anglais, hollandais et espagnols. En revanche, le pouvoir d’achat touche tout le monde et les restaurateurs constatent une baisse de CA de 10% par rapport à la saisons touristique 2023. Des vacances oui, mais les estivants ont clairement réduit leur pôle de dépense « restaurant ».

Bordeaux, toujours le vent en poupe


La ville s’en sort plutôt bien cette année en termes touristiques avec une hausse de la fréquentation de 8%*. Il faut dire que la ville jouit d’une belle attractivité avec des sites emblématiques prisés des visiteurs comme la Cité du vin. La météo a aussi drainé la clientèle du bassin venue se balader dans les rues de Bordeaux. De nombreux irlandais sont également venue en masse dans la cité girondine cette année, contribuant à la dynamique touristique.

Dordogne, présence des touristes étrangers


Bilan en demi-teinte en Dordogne. Si le printemps a été profitable, l’été n’est pas aussi radieux pour les professionnels du secteur. Heureusement, les hollandais** ont compensé l’absence des touristes français et les anglais restent fidèles à la destination.

Landes, bilan satisfaisant sur le littoral

Contrairement aux autres départements, les Landes ont su conserver les touristes français fidèles à la côte Atlantique. Mais si le bilan est plutôt bon sur le littoral, il est plus mitigé dans les terres où les professionnels du tourisme constatent une baisse de fréquentation.

Charente-Maritime, en attente de résultats


Difficile de tirer un bilan sur la fréquentation touristique en Charente-Maritime, mais comme le reste de la région, les estimations optimistes de printemps devraient être revues à la baisse. Certes, l’île de Ré et la Rochelle attirent toujours autant mais le pouvoir d’achat en berne freine les estivants. C’est aussi le cas au Pays-Basque où les prix des hébergements a refroidit les vacanciers cette année.

Un bilan touristique mitigé à mi-chemin de la saison estivale, mais le mois d’août vient tout juste de démarrer et laisse encore augurer une belle fréquentation. Croisons les doigts pour que le beau temps revienne et avec lui les voyageurs essentiels à la dynamique touristique de notre région.

Vous souhaitez faire estimer votre bien immobilier ? Vous souhaitez vous faire accompagner dans votre communication ? N’hésitez pas à nous contacter par retour de mail ou par téléphone au 07 85 82 65 15 (pôle transaction) ou au 06 23 54 90 07 (pôle communication).

*Source office de tourisme de Bordeaux.

**Source office de tourisme de la ville de Sarlat

Retour

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.