Ces nouvelles tendances qui soufflent sur le marché des maisons d’hôtes

Depuis la fin du Covid, il flotte dans l’air comme des envies de campagne et d’authenticité. Les maisons d’hôtes où l’on est reçu « comme à la maison » tirent leur épingle du jeu en misant à la fois sur la relation humaine et le lieu de destination. Une expérience de plus en plus prisée qui amène les hôtes à peaufiner leur offre pour coller encore plus à la demande du marché. Gros plan sur les tendances du moment dans le domaine des maisons d’hôtes.

L’art de recevoir avant tout
Il est au cœur de l’ADN des maisons d’hôtes, l’art de recevoir est en effet ce qui fait la singularité des maisons d’hôtes : un accueil personnalisé, de grandes tablées où tout le monde se retrouve pour le petit-déjeuner, des conseils à foison sur les sites à visiter dans la région, une connaissance parfaite du terroir, un séjour en maison d’hôtes ne ressemble à aucun autre. Une approche qui trouve un écho encore plus fort dans une période où la quête d’authenticité anime de plus en plus de voyageurs.

Cultiver sa différence
Dans les grandes tendances sur le marché des maisons d’hôtes, on constate une approche de plus en plus pointue sur des thématiques bien particulières : cours d’œnologie ou de cuisine, stages de méditation, expériences culturelles, immersion gourmande et même….maison d’hôtes dédiée aux naturistes, chaque établissement cultive son identité lui permettant de capter des passionnés et de proposer des expériences inédites, insolites ou exotiques. Une tendance lourde qui transforme le séjour en expérience.

Opérer une montée en gamme
Dans la suite logique du paragraphe précédent, on constate une montée en gamme des maisons d’hôtes. Le métier s’est professionnalisé, les hôtes se font souvent accompagner et peaufinent leur projet en amont, on est loin du projet choisi sur un coup de tête. De nombreux propriétaires viennent d’ailleurs du monde de l’Hospitaliy et certains revendiquent même une expérience dans des hôtels de luxe répartis dans le monde entier. Décoration intérieure ultra-léchée et instagrammable, piscine de rêve, petit déjeuner à base de produits locaux, vue d’une beauté à couper le souffle, les maisons d’hôtes n’ont parfois rien à envier aux hôtels de luxe et l’amateurisme a clairement vécu.

Valoriser ses racines
Les maisons d’hôtes représentent un maillon essentiel entre le voyageur et la région. Une connaissance du terroir qui fait du propriétaire de maison d’hôtes un excellent ambassadeur. C’est aussi ce que recherchent les voyageurs en séjournant dans une maison d’hôtes : goûter au charme de la région à travers ses sites touristiques, ses activités et bien sur sa gastronomie. A cet effet, la maison d’hôtes représente une sorte de concentré régional et beaucoup d’hôtes l’ont compris en s’inscrivant pleinement dans le paysage touristique de leur région.

Utiliser le digital sans en abuser
Difficile, voire impossible de se passer du digital aujourd’hui, surtout dans une activité touristique. Mais les amateurs de maisons d’hôtes souhaitent retrouver des codes traditionnels durant leur séjour et surtout une interaction humaine. Mieux vaut éviter d’abuser des nouvelles technologies sous peine de vider la maison d’hôtes de son essence. Elle se doit d’être incarnée, c’est d’ailleurs ce qui fait sa différence avec des hôtels traditionnels. Les réseaux sociaux sont en revanche un passage obligé pour créer une communauté en communiquant sur ses atouts.

Penser respect de l’environnement
C’est une tendance de fond qui devrait s’installer durablement, les propriétaires de maison d’hôtes doivent effectuer une démarche éco-responsable en baissant au maximum leur empreinte environnementale : panneaux solaires, récupération des eaux de pluies, cuisine locale, bannissement du plastique, incitation à l’utilisation de transports alternatifs, choix d’une piscine au sel, autant de gestes devenus indispensables et auxquels les voyageurs sont de plus en plus sensibles.

Les maisons d’hôtes en chiffres
On compte environ 60 000 chambres d’hôtes en France, elles constituent 10% des hébergements de tourisme. 35% des loueurs sont sous label (gîtes de France, Clévacances, Chambres d’hôtes référence…). Le taux d’occupation moyen est de 30% et la nuitée moyenne est de 86 euros pour 2 personnes. En moyenne, 3 chambres d’hôtes occupées à 30% génèrent 30 000 euros de chiffre d’affaires annuel.

Vous souhaitez vendre votre maison d’hôtes ? Vous avez pour projet d’acquérir la maison d’hôtes de vos rêves ? Confiez-nous toutes vos envies, nous serons ravis de vous accompagner.

#maison #immobilier #tourisme #maisondhotes #achatimmobilier #venteimmobiliere #nouvelleaquitaine #gironde 

Retour

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.